Comment avoir plus de FOCUS

Pour voir cette vidéo sur youtube, cliquez ici

[youtube id= »eFhijBXT8hI »]

 

Comment fait-on pour avoir davantage de focus? Vous avez une liste de choses à faire aujourd’hui mais n’y arrivez pas. Vous aviez bien l’intention de passer à l’action et une fois devant le travail à accomplir, vous vous êtes laissé distraire par des stimuli externes. À la fin de votre journée de travail, vous avez l’impression que vous n’avez absolument rien fait. Comment éviter ce piège?

Voici une stratégie très simple qui consiste en un acronyme pour maximiser la concentration. Être capable de canaliser son temps sur des éléments stratégiques qui font une réelle différence.

J’ai utilisé ces mêmes stratégies pour mon défi « Dans 30 jours j’aurai« , qui est un défi que ma lancé mon ami Olivier Roland pour enregistrer une vidéo de valeur chaque jour pendant 30 jours.

La réalité est que si on passe la majorité de notre journée à se laisser distraire par des sources externes, il sera difficile d’accomplir des choses qui sont importantes. La technique est simple. J’utilise l’acronyme F.O.C.U.S. Cet acronyme va vous aider à vous rappeler ces points de psychologie de la performance et de neuroscience pour vous améliorer votre focus.

La première lettre, le «F», veut tout simplement dire fixer la nature de vos objectifs. Commencez vos listes de choses à faire en vous questionnant : pourquoi est-ce que je m’apprête à faire ça? Quelle est son importance?

Par la suite, le «O» et bien c’est ce que j’appelle optimiser votre environnement. Quand on regarde les environnements de travail des gens, les personnes les moins performantes sont souvent les plus désorganisées. L’objectif ici c’est d’optimiser l’endroit dans lequel vous travaillez.

Le «C» : couper toute distraction. On vit dans un ancien paradigme où les gens travaillent généralement 8 heures par jour et ils s’attendent à être productifs, performant et attentif sans interruption pendant tout ce temps. Si on coupe les distractions, on gagne en productivité. Si on honore l’objectif sur lequel on travaille, et bien on va aussi honorer le fait que c’est important de couper les distractions pour certaines tâches pendant des périodes spécifiques de temps. Si vous connaissez le syndrome d’être occupé sans être productif, je vous invite à lire mon article qui contient plus de trucs et stratégies pour plus de productivité.

Le «U» maintenant, c’est ce que j’appelle utiliser des tranches de temps. La nouvelle psychologie de la performance au niveau neuroscience nous dit que le cerveau humain a une capacité de concentration d’une durée de 90 minutes avant de s’offrir une pause neurologique.

90 minutes en tranches de temps, si on fixe la nature de notre objectif, on optimise notre environnement. Après ce délai, on s’offre une pause pour revenir à la tâche pour une deuxième tranche de 90 minutes. Vous serez surpris de ce que vous pouvez accomplir pendant seulement deux tranches de temps. La productivité augmentera mais pas les heures de travail.

Le «S», c’est s’investir à 100%. Il peut être difficile de changer d’anciennes façons de faire. Vous devrez vous conditionner, couper les distractions, fonctionner en tranches de temps. Si vous l’essayez à quelques reprises sans succès et que vous trouviez difficile de compléter une tranche de temps sans vous distraire, ne vous en faites pas. Tout changement nécessite un temps d’adaptation. S’investir à 100% vous reconditionnera mentalement. F.O.C.U.S. vous aidera à élever votre niveau de performance et à obtenir de meilleurs résultats en moins de temps. Alors mettez-vous à l’action dès maintenant!

Qu’en pensez vous de cette stratégie pour mieux fixer des objectifs?

19 Comments

  1. Pingback: Comment être maître de l’engagement | Blog

Laissez un

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *