Comment être maître de l’engagement

Pour voir cette vidéo sur youtube, cliquez ici

[youtube id= »iZO2W2v_ZAE »]

Comment fait-on pour véritablement devenir un véritable maître de l’engagement? Vous savez cette personne qui s’engage à faire quelque chose et qui va mener à terme son projet, son engagement. Dans une société où on est sollicités de toutes parts, il n’est pas rare de voir des gens s’engager sur le moment mais se dissiper au fil du temps. Ils n’ont pas fait ce qu’ils ont dit qu’ils allaient faire. Ils ne sont pas passés à l’action. Ils n’ont pas mené à terme l’engagement qu’ils avaient pris. Mais qu’est-ce que l’engagement? S’engager c’est faire ce qu’on a dit qu’on ferait, peu importe.

En 2007 j’ai accompagné un garçon de 13 ans en phase terminale d’un cancer.  Sean Collins avait un rêve, c’était d’écrire un livre. Diffuser son expérience c’était sa façon de redonner au monde. J’ai accepté d’accompagner Sean et d’écrire son livre avec lui. Ça a été une aventure fantastique. Sean avait cette idée à 9 ans lors de son premier cancer.

À 9 ans, il a commencé à décrire à quoi ressemblerait son livre Il a même eu un titre pour son livre, «Dix aiguilles». Pendant son année de traitements pour le cancer à 9 ans, il avait en moyenne dix aiguilles par jour piquées dans les bras pour différents traitements. Pour lui, au lieu de faire des chapitres, son idée originale, c’était de faire des aiguilles.

Nonobstant les conditions extrêmement difficiles que Sean a dû traverser, il n’a jamais abandonné son engagement pour faire une différence dans le monde avec son message, son histoire, son vécu d’adolescent condamné par la maladie.

En cours de route son engagement l’a quitté. Lorsqu’il s’était engagé, il venait de vaincre le cancer donc l’émotion dans laquelle il s’était engagé était très positive. Comme le cancer est revenu le visiter deux fois par la suite, est-ce que l’émotion positive dans laquelle il s’était engagé l’avait quitté? Absolument. Lorsque je regarde son parcours, sans le savoir Sean avait mis en place quatre stratégies. Pour l’avoir accompagné, j’ai réalisé qu’il les appliquait au quotidien pour s’engager encore davantage.

La première c’est que vous devez faire une inscription de votre engagement, la mettre sur papier. C’est impossible d’atteindre une cible que l’on ne voit pas.

Deuxièmement faites une description. Donnez-vous des détails par rapport à cet engagement. Pourquoi, comment voulez-vous vous engager? A quel point est-ce important pour vous?

Troisièmement, c’est l’adhésion. Assurez-vous qu’il y a une armée autour de vous qui adhère à votre projet. Bâtissez-vous une équipe. Qui peut vous encourager, nourrir votre engagement?

Quatrièmement c’est la prescription. C’est accomplir cet engagement qui vous tient à cœur. C’est faire une action tous les jours dans cette direction. L’engagement demande une fréquence et une constance dans les actions. On doit visualiser son inscription, relire sa description, s’assurer d’avoir des gens qui adhèrent et qui vont m’aider, qui vont m’accompagner dans la poursuite de mon engagement et ce, à tous les jours,

On y va? Inscription, description, adhésion, prescription.

Et vous, déclarez vos engagements ci-bas

36 Comments

Laissez un

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *